Des sources pour l'histoire
de la protection sociale
Spectacle, presse & médias
Charlotte Siney sous la direction de Patrick Eveno, Pascale Goetschel et Michel Dreyfus, en collaboration avec Elvina Fesneau, Eric Belouet, Sylvie Charlier.
Recherche
par catégories
Méthode par
focalisation
(Global>Détail)
Commencer
Moteur de
recherche
Méthode
assistée, par
mots-clés
Commencer

» Les centres d'archives publics » Les Archives municipales » Archives municipales » Contenu » Page #59

Recherche
par catégorie #3

Les Archives municipales

Fiche et inventaire OK < Revoir la présentation

Page n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60

Archives municipales

 

Seine-Saint-Denis

 

Archives municipales de Saint-Ouen

 

Coordonnées :

Mairie

6, place de la République / 9, boulevard Victor Hugo

93400 Saint-Ouen

Tél. : 01 71 86 62 68

Fax : 01 49 45 67 21

Courriel : gnormand@mairie-saint-ouen.fr

 

Ouverture :

Les lundis, mardis et vendredis de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h ; le mercredi de 10 h à 18 h et le jeudi de 14 h à 18 h.

 

ARCHIVES PRIVEES

 

5 S : Fonds de l’imprimerie Chaix.

 

           En juillet 1845, Napoléon Chaix fonda l'Imprimerie centrale des chemins de fer, et se spécialisa dans l'impression des actions et formulaires de chemin de fer. Il créa d’emblée une société de secours mutuels pour les employés de l’imprimerie. En 1880, Chaix installa une succursale à Saint-Ouen qui employait 100 ouvriers, où étaient exécutés des travaux de composition, de tirages typographiques, mais aussi de la brochure, de la reliure, réglure, etc. L’entreprise familiale Chaix devint vite l’un des plus puissants ateliers d’imprimerie en Europe. Surtout connue pour l’édition des indicateurs de chemin de fer, l’imprimerie Chaix imprimait également des dépliants publicitaires, des périodiques et des ouvrages. Jusqu’en 1974, Chaix appartenait au groupe Imprimerie Chaix Desfossés Néogravures (ICDN), qui déposa son bilan en novembre 1974. Commencèrent alors pour l’usine Chaix de Saint-Ouen de longues années de lutte et d’occupation des locaux.

 

            Le fonds provient de l’entreprise Chaix. Les documents ont été recueillis par les Archives municipales dans les locaux abandonnés de l’usine en 1987. Le fonds 5 S, n’étant ni un don ni un dépôt, n’a fait l’objet d’aucun contrat fixant les conditions d'accès aux archives. Ce sont donc les Archives municipales de Saint-Ouen qui ont établi les dates auxquelles les documents deviennent communicables, en tenant compte de la réglementation en vigueur pour les différents types de cas.

 

5 S 15-19- Société de secours de l’Imprimerie centrale des chemins de fer : procès-verbaux des séances (1856-1873).

 

            15- 1856-1858.

            16- 1858-1860.

            17- 1860-1863.

            18- 1864-1868.

            19- 1868-1873.

 

5 S 23- Assurés sociaux pendant la période de guerre, application de l'arrêté du 9 septembre   1946 : listes du personnel prisonnier et travailleur en Allemagne ; arrêté du 9 septembre 1946 ; note de service : certificats de travail ; correspondance (1946-1947).

 

Page n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60